5 erreurs à ne pas commettre avant d’aller dormir - Communication Libre
23 janvier 2021

5 erreurs à ne pas commettre avant d’aller dormir

Bien dormir est essentiel pour être en forme et en bonne santé. Pourtant, nous sommes nombreux à souffrir de réveils nocturnes, de difficultés d’endormissement ou encore d’insomnies. La conséquence peut-être de l’un de ces comportements qu’il faut absolument bannir de nos habitudes pour retrouver un sommeil réparateur.

Le début de semaine à peine entamé, la fatigue se fait déjà ressentir et l’envie de nous blottir au fond de notre lit douillet de plus en plus pressante. Pourtant, le soir venu, impossible de trouver le sommeil. La faute au stress du quotidien, à la crise anxiogène que nous vivons actuellement, à la charge mentale… Mais cela peut aussi être dû à quelques habitudes qui au premier abord semblent anodines et qui pourtant ont une incidence sur la qualité de notre sommeil. Voici les 5 erreurs à ne pas commettre avant d’aller au lit pour tomber dans les bras de Morphée au plus vite.

Dîner trop tard

La digestion est connue pour perturber le sommeil. En effet, après un repas, notre estomac travaille pour digérer toute cette nourriture. Or, si l’on mange trop tard ou trop copieusement, il devra redoubler d’efforts pour mener à bien ses fonctions, ce qui peut entraîner une sensation d’inconfort, des ballonnements et même des remontées acides. Impossible de trouver le sommeil dans ces conditions. Pour éviter ces désagréments, on essaye alors de manger au minimum deux heures avant d’aller se coucher en optant pour un repas léger à base de crudités, de viande blanche –poulet, poisson- et en évitant les collations trop sucrées.

Faire du sport

S’il est important de se dépenser et de pratiquer une activité sportive régulièrement, il n’est pas recommandé d’en faire tard le soir. En effet, lors d’une séance de sport, notre rythme cardiaque et notre température augmentent alors que pour s’endormir, notre corps a besoin de baisser sa température et son rythme cardiaque. Alors même si une bonne séance de sport fatigue, elle nous empêchera de trouver le sommeil si on la pratique juste avant d’aller au lit. On veille donc à faire du sport au minimum 3 heures avant de dormir ou, au mieux, le matin.

Regarder les écrans

Pour décompresser après une longue journée de travail, on a tous pour habitude de se mettre devant la télévision ou l’ordinateur pour regarder une émission, un film ou encore une série. Au cours de la soirée, on est également nombreux à scroller les réseaux sociaux sur notre téléphone et à se laisser tenter par une petite partie de Candy Crush. Parfois même juste avant de se mettre au lit. Et c’est bien là le problème. Les écrans émettent en effet une lumière bleue, mauvaise pour les yeux, mais également mauvaise pour le sommeil puisqu’elle empêche la production de mélatonine, plus connue sous le nom d’hormone du sommeil. La solution ? On s’éloigne des écrans au minimum 1 heure avant d’aller se coucher et une fois au lit, on préfère lire quelques pages d’un bon bouquin.

Boire plus que de raison

Si l’alcool détend, en boire en trop grandes quantités juste avant de dormir perturbera fortement notre nuit, notamment la phase de sommeil profond qui est la plus importante puisqu’elle permet la régénération des cellules. De même, on évite de boire des boissons énergisantes telles que des sodas, du café et du thé après 17h. On leur préfère une petite tisane relaxante et calmante qui mettra notre corps et notre esprit dans des conditions optimales pour bien dormir.

Dormir dans des conditions non optimales

Pour s’endormir rapidement et profiter d’une bonne nuit de sommeil, plusieurs conditions doivent être réunies. Tout d’abord la température ambiante de la chambre. Il ne doit faire ni trop chaud, ni trop froid, l’idéal étant 17 degrés. La chambre doit également être plongée dans l’obscurité totale. Un simple rayon de lumière peut être perturbateur. S’il n’est pas possible d’être dans le noir complet à cause d’un store ouvert en plein été par exemple, on investit dans un masque de sommeil. Enfin, il faut veiller à être dans un endroit calme, propice à la détente. Si ce n’est pas le cas, on pense à s’équiper de boules Quies. Lorsque toutes ces conditions sont réunies, on peut enfin se laisser tomber dans les bras de Morphée. Si le sommeil peine à venir, on tente de faire le vide en ne pensant plus à rien et en adoptant la technique de respiration 4-7-8, destinée à réduire notre rythme cardiaque. Cette dernière consiste à inspirer profondément par le nez en collant sa langue sur le palais et en comptant lentement jusqu’à 4. On retient ensuite notre respiration 7 secondes puis on expire bruyamment par la bouche pendant 8 secondes. On recommence ensuite le même procédé jusqu’à ce que l’on s’endorme. Une méthode miracle qui permettrait de s’endormir, selon les spécialistes, en moins d’une minute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *